Contenu

Visite des opérations de revitalisation à Carpentras du 16/11/2022

 

Mercredi 16 novembre 2022, la DDT de la Drôme a co-organisé avec la mairie de Carpentras, une visite de son centre-ancien, afin de rendre compte des opérations de revitalisation remarquables mises en œuvre.

 


Durant cette matinée de visites à Carpentras, un groupe d’une trentaine d’élus et de techniciens de la Drôme ont été invité à déambuler dans les rues du centre-ancien pour prendre connaissance du projet urbain de la commune. Serge Andrieu, le Maire ainsi que Caroline Bertrand, cheffe de projet ACV-PNRQAD, ont mené le groupe à travers les opérations de requalification et de revitalisation.

Éléments de contexte

Carpentras, la ville-centre du Comtat Venaissin

La commune de Carpentras compte 29 712 habitant(e)s, et est la ville rayonnante de la Communauté d’Agglomération Ventoux - Comtat Venaissin (CoVe), dans le Vaucluse (84). La commune est classée "site patrimonial remarquable" (anciennement Aire de Valorisation de l’architecture et du patrimoine -AVAP) par le Ministère de la culture. La commune possède un centre historique remarquable mais dégradé dans sa partie nord. De fait, les élus constatait une perte d’attractivité ainsi qu’une vacance élevée dans la plupart des quartiers de la ville.

Historique des programmes de revitalisation

Dès 1990, elle s’est préoccupée de sa restructuration avec une première OPAH.
En 2011, la ville de Carpentras candidate à la consultation gouvernementale sur le PNRQAD (Plan National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés) et en ressort lauréate, avec 11M€ d’aides de l’ANRU et de l’ANAH. En 2018, la ville atteint l’essentiel de ses objectifs en matière d’espaces publics, de restructuration d’îlots dégradés, en équipements publics, en création de commerces ou de bureaux en rez-de-chaussée.

Aussi, Carpentras figure parmi les 222 villes françaises retenues par le gouvernement pour bénéficier du programme Action Cœur de Ville (ACV). En matière de réhabilisation une OPAH est menée surla copropriété Zola depuis le début de l’année 2019, et pour 5 années. En centre ancien, une OPAH RU s’est achevée en juillet 2019. Le programme ACV permet qu’une nouvelle OPAH RU y soit menée, afin de permettre aux propriétaires d’être aidés dans la réhabilitation de logements. Les travaux de l’Inguimbertine à l’hôtel-Dieu sont achevés, avec l’aménagement d’un espace musée venant compléter l’espace ouvert à la lecture publique, accessible depuis 2017. Signée pour 5 années, la convention ACV peut intégrer d’autres nouvelles actions, avec un cadre qui reste à affiner.

La réhabilitation de l’ancienne gare SNCF : une économie basée sur le numérique

De plus, Carpentras a mis le cap sur le développement économique basé sur le numérique. La rue numérique a été inaugurée en février 2019, permettant de réunir en centre-ancien des structures du numérique aidées dans leur développement. Parmi les réalisations, on compte la Gare Numérique, entièrement réaménagée au sein des anciens locaux de la gare SNCF. Il s’agit d’un lieu consacré aux nouvelles technologies sous la forme d’un pôle de services dédiés aux entreprises locales (espaces de coworking, atelier de fabrication numérique avec imprimantes 3D et machines à découpe laser, etc).

En quelques mots : le parcours de la visite

La matinée s’est déroulée en premier lieu avec une présentation de la démarche de revitalisation de la ville, ses objectifs, ses moyens opérationnels et ses financements, ainsi que les résultats obtenus. De manière concrètes, élus et techniciens drômois ont pu bénéficier de la visite des différentes opérations d’intérêt du projet de revitalisation de la commune :

  • Départ de l’Hôtel de ville, place Maurice Charretier
  • Visite des commerces et des espaces publics : passage Boyer, galerie commerçante ouverte
  • Remobilisation de bâti ancien : rue Galonne, visite de deux opérations de rénovation d’immeubles privés
  • Remobilisation de bâti ancien : îlot Mouton, visite de la résidence de Grand Delta Habitat
  • Équipement public : îlot Plan Porte d’Orange, présentation du futur équipement culturel
  • Logement social : îlot Raspail, visite d’une opération de logements privés et d’une opération confiée à Soliha Méditerranée
  • Commerces : parcours de la rue Porte de Monteux
  • Visite de la gare numérique (réhabilitation et innovation)