Contenu

SOL : Préserver la ressource foncière, un enjeu pour la Drôme

 

Le sol n’est pas une ressource illimitée et les espaces naturels agricoles ou forestiers ne peuvent
plus être considérés comme une réserve inépuisable pour l’urbanisation à venir.
La terre est à la fois un outil de production, une réserve de biodiversité, un facteur de la préservation des ressources en eau et en air.
La stratégie régionale EAU-AIR-SOL implique une évolution drastique de nos modes d’aménagement et de gestion des ressources.
L’ambition est d’atteindre d’ici 2040 le « zéro artificialisation nette ». Pour cela, dès 2027, il faudra avoir réduit la consommation foncière de 50 % par rapport à la période 2013-2017.
La Drôme, département qui artificialise plus de 200 hectares par an, doit résolument s’inscrire dans cette stratégie. A cet effet, les élus devront relever le défi et mettre en œuvre des stratégies foncières plus exigeantes, et des projets d’aménagement plus compacts, tournés vers une plus grande sobriété foncière.
L’État accompagnera le déploiement de cette stratégie Eau - Air - Sol, le plus en amont possible, en lien étroit avec les collectivités locales.