Contenu

La protection des élevages plein-air

 

Tout site détenant des suidés, quelque soient les effectifs, doit être équipé de système de protection (clôture) efficace qui permette d’éviter tout contact direct entre les suidés détenus et des suidés sauvages. Ces systèmes de protection doivent être conçus et implantés pour permettre l’absence, à la fois :

- D’intrusion d’un suidé sauvage au sein d’une zone d’élevage et/ou de divagation d’un suidé sauvage au sein d’une zone professionnelle selon la topographie des lieux de détention de suidés,

- De possibilité de contact « groin à groin » entre un suidé sauvage et le ou les suidés détenus.


Les spécificités des systèmes de protection doivent être proportionnées à l’analyse de risque de chaque site.


D’une manière générale, les porcs élevés en plein-air doivent être détenus au sein de parcours, d’enclos ou de parcs dont le pourtour est protégé :

– Soit par un système de protection comportant 2 clôtures :
• une première clôture extérieure ayant des caractéristiques techniques permettant d’éviter toute intrusion de suidé sauvage,
• une deuxième clôture intérieure posée à une distance d’au moins 25 centimètres de la première, ayant des caractéristiques techniques permettant d’éviter tout contact entre les porcs détenus et la première clôture.

– Soit par un système de protection constitué par un mur plein d’une hauteur d’au-moins 1,3 mètres.


L’instruction technique 2019-389 du 15 mai 2019 décrit les dispositifs techniques permettant d’assurer l’absence d’intrusion de suidés sauvage dans les exploitations et de contact direct avec les suidés détenus.
Elle prend en compte le mode d’élevage et les installations où sont détenus les suidés.



Pour plus d’information contactez la DDPP de la Drôme.

 
 

Documents associés :