Contenu

Réunion du premier Comité Départemental de la Transition Énergétique de la Drôme

 

Le 24 septembre, le premier Comité Départemental de la Transition Énergétique (CDTE) de la Drôme, s’est réuni en préfecture, copiloté par le Secrétaire Général de la Préfecture, M. Vieillescazes et M. Blanc, conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, en présence de plusieurs élus du territoire et de la DDT, service de l’État en charge de ce dossier.

Le CDTE a vocation à décliner la stratégie régionale sur les sujets de la Transition Énergétique, mobiliser les acteurs territoriaux, créer une culture commune, suivre les dossiers et alimenter le niveau régional.
Ce premier CDTE portait sur les énergies renouvelables (EnR). Après un rappel du contexte national avec la récente adoption de la loi Énergie-Climat au parlement, les consultations en cours sur les révisions de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) et de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE), les objectifs régionaux de développement des EnR contenus dans le projet de Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) ont été présentés. Un état des lieux du développement de trois filières (éolien, méthanisation, photovoltaïque) et des perspectives pour ces filières dans la Drôme a ensuite été présenté, avant un tour de table des EPCI présents (communautés de communes, communautés d’agglomérations, parcs naturels régionaux, syndicats de SCOT). Enfin, une présentation des aides nationales et régionales a été faite par l’Ademe et le Conseil Régional avant un point sur l’évolution des réseaux pour accompagner le développement des EnR par RTE, Enedis et GRDF.
Ce premier CDTE a notamment été l’occasion de rappeler l’importance de la planification pour le développement des EnR.
Il a été annoncé que le CDTE aurait désormais une vocation transversale et piloterait l’ensemble des piliers et des leviers de la transition énergétique, en s’appuyant notamment sur des groupes de travail thématiques.