Contenu

Rentrée scolaire 2016 : sécurisation des écoles, collèges et lycées drômois

 

Parce que la rentrée est un événement majeur de la vie de la Nation, et que la rentrée 2016 s’inscrit dans un contexte de menace terroriste élevé, de nombreuses mesures pour assurer la sécurité des Ecoles ont été prises.

 

La stratégie nationale de sécurisation de l’Ecole présentée par Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur, et de Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, le 24 août dernier, a été déclinée en Drôme.

Eric SPITZ a réuni ce jour l’état major de sécurité pour arrêter le dispositif drômois. Y ont participé le Procureur de la République, la directrice des services départementaux de l’éducation nationale, la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) Auvergne-Rhône-Alpes, les sous-préfets d’arrondissement, la police nationale, la gendarmerie nationale, le service départemental d’incendie et de secours, et les services de renseignements.

Ce plan d’actions est fondé sur la poursuite des mesures mises en œuvre en 2015 et la mise en place de nouvelles mesures :

1. Anticiper 

  • coordination renforcée à tous les échelons :
    • une cellule de crise est créée dans chaque académie : cadres et agents des services de santé ;
    • un référent sûreté est nommé par académie : il s’agit du secrétaire général de la DASEN 26 ;
  • nouvelles formations à la gestion de crise :
    • du haut encadrement et des cadres.

2. Sécuriser 

Chaque établissement consacrera lors des réunions de rentrée, un temps à la sécurité, deux guides sont mis à la disposition des familles, un pour le primaire et un pour le collège et le lycée.

  • mobilisation des forces de sécurité le jour de la rentrée :
    • zone gendarmerie nationale : 153 militaires, 60 patrouilles dont 17 réservistes mobilisés ;
    • circonscriptions police nationale : 46 agents, 13 patrouilles dont 4 réservistes mobilisés ;
    • police municipale : 52 personnels en zone gendarmerie et 35 personnels en circonscriptions police nationale ; La sécurisation sera adaptée durant l’année scolaire.
  • travaux de sécurisation : les référents sûreté des forces de l’ordre ont réalisé des diagnostics de sécurité, cette mission de conseil sera largement poursuivie auprès des référents sécurité des écoles.
  • vigilance de tous : des guides à destination des parents d’élèves, des chefs d’établissements seront diffusés afin que chacun s’approprie une culture commune de la sécurité.

3. Savoir réagir 

  • 1 exercice alerte SMS sera réalisé par l’académie le jour de la pré-rentrée ;
  • 1 exercice cadre à thématique intrusion, piloté par le préfet, a été réalisé le 9 mai dernier ;
  • 3 exercices dont 1 avant les vacances de la Toussaint sera réalisé dans chaque établissement dont 1 à thématique « attentat intrusion » ;
  • les premiers secours et les gestes qui sauvent :
    • tous les élèves de 3ème seront initiés aux pratiques de premiers secours ;
    • tous les collégiens et lycéens ayant un mandat pourront bénéficier d’une formation au PSC1 : formation de prévention et secours civiques de niveau 1.

L’ensemble des mesures évoquées est mis en œuvre avec le concours concerté des forces de sécurité, de la communauté éducative et des élus.

Retrouvez le dossier de presse national et les guides : ici