Contenu

Présentation de la médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif

 

Cette distinction honorifique de la République française vise à récompenser un engagement remarquable et particulièrement honorable au service de l’éducation physique et des sports, de la vie associative, des mouvements de jeunesse et des activités socio éducatives, ou des accueils collectifs de mineurs.

Créée en 1969, la médaille de la jeunesse et des sports remplace les précédentes distinctions (médaille d’honneur de l’éducation physique en 1929, ordre national du mérite sportif et médaille d’honneur de la jeunesse et des sports en 1956). Elle comporte 3 échelons : le bronze, l’argent et l’or, le bronze étant attribué par le préfet et les deux derniers échelons étant décernés par le Ministre chargé des sports. Ces récompenses sont attribuées deux fois par an, à l’occasion du 1er janvier et de la fête nationale du 14 juillet dans la limite d’un contingent annuel de 39 médailles de bronze, 15 médailles d’argent et 6 médailles d’or pour la Drôme. En 2013, un nouveau décret étend le champ de cette distinction à l’engagement associatif.

La médaille de bronze peut être attribuée aux personnes justifiant au minimum de 6 années d’engagement.
La médaille d’argent peut être décernée aux titulaires de la médaille de bronze, justifiant d’un engagement supplémentaire d’au moins 4 ans (soit 10 ans au total).
La médaille d’or peut être attribuée aux titulaires de la médaille d’argent qui justifient d’un engagement complémentaire de 5 ans (soit 15 ans au total).

Le préfet et le ministre chargé des sports fixent par arrêté chacun pour ce qui le concerne la liste des personnes à qui est attribuée la médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif. Le récipiendaire reçoit des services de l’Etat un diplôme officiel matérialisant l’obtention de cette distinction. La médaille elle-même n’est pas fournie par les services de l’Etat.

La remise de l’insigne (médaille) n’a pas un caractère obligatoire, mais l’organisation d’une cérémonie de remise de cette distinction permet de récompenser publiquement le récipiendaire pendant une manifestation officielle. Dans tous les cas, le récipiendaire est libre de choisir les modalités de sa remise de médaille. En revanche, dans le cas où plusieurs manifestations sont organisées pour célébrer cette distinction, il ne peut y avoir qu’une seule cérémonie de remise de la médaille. Cette distinction ne peut être remise que par une personnalité habilitée.

La fédération française des médaillés de la jeunesse et des sports (FFMJS) regroupe les titulaires qui souhaitent promouvoir l’ensemble des valeurs attachées à cette distinction. Dans la Drôme, un comité départemental représente la fédération nationale.
Lien vers le site Internet de la FFMJS

Pour toute information concernant la médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif, contacter la DDCS de la Drôme.