Contenu

Le ministère de la Justice recrute

 

Plus qu’une semaine pour s’inscrire au concours d’éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse.

 

Les candidats pour devenir éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) ont jusqu’au 03 décembre 2014 (minuit) pour s’inscrire au concours.

DEVENIR EDUCATEUR DE LA PJJ

La DPJJ (Direction de la protection judiciaire de la jeunesse) prend en charge et encadre les mineurs qui font l’objet d’une décision de justice pour leur permettre de trouver leur place dans la société. Elle se mobilise avec tous les acteurs de la justice des mineurs pour apporter la réponse adaptée à la situation de chaque jeune qui lui est confié. 
Lorsqu’un mineur commet un acte de délinquance, et sur décision d’un magistrat, les éducateurs de la PJJ s’engagent dans sa prise en charge éducative. Sur le terrain, ils mettent en œuvre les mesures éducatives dans le milieu de vie habituel des jeunes, dans les lieux de placement de la PJJ (établissement de placement éducatif, centre éducatif renforcé ou centre éducatif fermé) ou en détention.
Pour intégrer la formation d’éducateur, les candidats doivent être diplômés d’un bac + 2 ou avoir une expérience professionnelle (2 ans avec le bac, 3 ans sans le bac).

Le dossier de candidature est à télécharger sur www.metiers.justice.gouv.fr et à déposer avant le 03 décembre 2014 dans les directions inter-régionales (les adresses et contacts sont disponibles sur le site). Une inscription en ligne via le site du ministère de la Justice est également possible.

LA FORMATION D’EDUCATEUR A l’ENPJJ

Chaque année, l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) forme à Roubaix 160 éducateurs. Sur une durée de 2 ans, la formation, rémunérée, alterne cours, conférences et stages dans les services de la PJJ (en milieu ouvert ou en placement).

Sur www.enpjj.justice.fr :retrouvez le site de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse, ses formations, la scolarité.

Source : communiqué de presse du Ministère de la justice du 26 novembre 2014