Contenu

Le Foncier : une ressource à préserver

 

Promouvoir un nouveau modèle pour relever les défis de la transition

 

La maîtrise et la gestion économe du foncier constituent une composante majeure des dynamiques territoriales et un des premiers facteurs de résilience des territoires, comme l’affirme la croissance du cadre législatif et réglementaire sur le sujet du foncier au sein des lois Grenelle, du projet de loi « ELAN », appuyé par le programme « Action Cœur de ville », en passant par le Plan Climat.
Les sols sont également essentiels notamment pour la production alimentaire ou la régulation du climat, des crues, de la qualité de l’eau ou de l’air.

Afin d’engager l’ensemble du territoire dans les politiques publiques de transitions écologique et énergétique, les services de l’État (DDT/DREAL/DRAAF) ont travaillé à l’élaboration d’un document pédagogique et d’harmonisation de la position de l’État dans toute la région.

Mais l’État ne peut agir seul. L’engagement d’actions départementales pour la préservation de la ressource foncière requiert l’adhésion de tous les territoires à une démarche volontaire et structurante de leur projet, incluant une stratégie robuste et la mise en action de différents outils.


Téléchargez le document régional relatif à la gestion économe du foncier (format pdf - 1.3 Mo - 19/06/2018) - "Le foncier : une ressource à préserver"

Construite à partir des constats locaux, cette publication pédagogique vise à partager les intérêts d’une politique de gestion économe du foncier et propose un nouveau modèle de développement à décliner dans les documents d’urbanisme autour de trois leviers :

  • mobiliser les espaces déjà urbanisés ;
  • conforter la connaissance fine du territoire et des besoins ;
  • façonner des projets durables et de qualité.


Participez à l’ action régionale (Le foncier : des leviers pour agir) (format pdf - 2.4 Mo - 19/06/2018)

Des publications complémentaires ont vocation à venir étayer cette première communication construite par les services de l’État.
Chaque acteur de l’aménagement du territoire est invité dans son action à décliner et à porter ce modèle, mais également de contribuer à l’action régionale par la formulation de remarques et contributions.



Visualisez l’évolution de l’urbanisation en Drôme de 1960 à 2015

Les vidéos retracent un demi-siècle d’urbanisation en Drôme par une succession de cartes établies année par année entre 1960 et 2015, à partir de données de l’administration fiscale. L’effet produit par le défilement rapide des images, permet de montrer la diffusion de l’urbanisation en extension des villes, mais aussi de manière très diffuse sur l’ensemble du territoire.
Chaque film représente une carte (département de la Drôme ou territoire d’un EPCI), sur laquelle les parcelles se colorisent au fur et à mesure qu’une construction intervient.
Porter un regard vers les phénomènes du passé immédiat est un impératif pour les projets de territoires (SCoT, PLUi, PLH, PCAET…). Cela permet notamment de constater que les extensions se sont opérées presque exclusivement sur des terres agricoles, avec un phénomène d’accélération ces trente dernières années.