Politique de la ville

Contenu

La politique de la ville en Drôme

 

Préambule
La politique contractuelle de la ville s’applique à une géographie prioritaire qui comportait historiquement l’ensemble des quartiers repérés dans le cadre des CUCS (contrats urbains de cohésion sociale). Depuis 2006, les crédits spécifiques du ministère de la ville dédiés aux Cucs ont été mis en place localement par l’ACSÉ (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances) à travers le réseau des délégués territoriaux.

Depuis le 1er janvier 2010, le service Politique de la Ville de la préfecture est intégré à la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), laquelle a en charge la gestion des crédits correspondants. Notamment, huit Cucs ont été signés dans la Drôme en 2007 selon la configuration suivante : agglomération valentinoise (villes de Valence, Bourg les Valence, Portes les Valence, et Valence Agglo sud Rhône-Alpes), agglomération romano-péageoise (villes de Romans, Bourg-de-Péage), Montélimar, Pierrelatte, Donzère, Crest, Saint Vallier, Loriol.

La Loi n° 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine qui a profondément réformé la géographie prioritaire a substitué aux huit anciens CUCS du département de la Drôme cinq contrats de ville signés à l’échelle intercommunale concernant six villes : Valence, Romans, Montélimar, Pierrelatte, Loriol, St Rambert d’Albon.

Ces contrats reposent sur 3 piliers :
-  le développement de l’activité économique et de l’emploi (mesures pour encourager la création et le développement des entreprises, soutenir le commerce de proximité et l’artisanat….)
-  la cohésion sociale (mesure de soutien aux équipements sociaux, culturels, sportifs, et aux associations assurant le lien social sur le territoire dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la justice…)
-  le cadre de vie et le renouvellement urbain (programmation d’équipements, soutien à la mobilité dans le parc résidentiel et installation de nouvelles activités dans les quartiers. Amélioration des relations entre la police et la population. Soutien et accompagnement de projets sur des quartiers bénéficiant du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU)…
Une mention particulière doit être réservée aux quatre programmes de réussite éducative (PRE) de Romans, Valence, Montélimar et Pierrelatte qui proposent, à travers une approche globale des difficultés rencontrées par les enfants et repérés dans le cadre scolaire par une équipe pluridisciplinaire de soutien, la construction de parcours individualisés d’accompagnement social et éducatif.
L’agence nationale de la cohésion sociale et pour l’égalité des chances qui assurait au plan national la coordination et le financement de ce dispositif a disparu. Les subventions allouées aux structures (collectivités et associations) par l’état pour la politique relèvent du Programme 147 et sont désormais servies et suivies parLE COMMISSARIAT GENERAL A L’EGALITE DES TERRITOIRES.

Pour en savoir plus :
Savoir si une adresse appartient à un quartier prioritaire de la politique de la ville :
http://sig.ville.gouv.fr/adresses/recherche

Composition du service
• Chef du pôle Politique de la Ville : Lakhdar BRAHIMI 04 26 52 22 50
• Délégué du Préfet / Valence : James GUERIN 04 69 61 44 17
• Délégué du Préfet / Romans : Orianne HUTTER 04 69 61 44 15
• Délégué du Préfet / Montélimar : Catherine AMIN-GARDE 04 69 61 44 16

• Renseignements / Suivi administratif et financier : Lakhdar BRAHIMI 04 26 52 22 50