Contenu

Journée internationale des droits des femmes : le 8 mars c’est toute l’année

 

Consultez le programme 2015 des actions dans le département de la Drôme (programme non exhaustif) (format pdf - 1.3 Mo - 27/02/2015).

Il ne suffit pas d’agir un jour par an : l’égalité est un travail de tous les instants. « Le 8 mars, c’est toute l’année ! ».

 

La journée internationale des femmes, officialisée en 1977 par les Nations Unies est d’abord une création de la Conférence internationale des femmes socialistes, réunie en 1910, à Copenhague, afin de servir notamment à la propagande en faveur du vote des femmes et à l’amélioration de leurs conditions de travail. Elle est ainsi liée à la revendication de citoyenneté politique des femmes.

L’initiative en revient à l’allemande Clara Zetkin. La date du 8 mars fut choisie par Lénine, en 1921, pour commémorer le jour où, en 1917, des ouvrières de la ville de St Pétersbourg manifestèrent dans la rue pour demander du pain et le retour des hommes du front, déclenchant ainsi la révolution de février. Dans les années 1970, le MLF s’empare du 8 mars, dépolitise le sens de la Journée et la met au service du combat des femmes, c’est à dire d’abord la libération des mœurs et l’acquisition de droits sexuels. En 1977, les Nations Unies ont adopté une résolution invitant les pays à consacrer une journée à la célébration des droits des femmes et de la paix internationale. Cette journée se traduit, à travers le monde, par des débats, colloques, expositions ou manifestations.

Les femmes prennent la parole pour exprimer leur souhait de voir améliorer leur place dans tous les domaines de la vie sociale, professionnelle et familiale.

En France, en 1982, le gouvernement, avec Yvette Roudy au ministère chargé des Droits des femmes, a décidé de célébrer officiellement la Journée internationale des femmes, une journée de réflexion sur la place des femmes dans la société française.

Site internet du ministère des Droits des femmes