Evénements

Contenu

Exercice à Romans jeudi 7 février 2019 durant la soirée

 

Dans un contexte de menace terroriste, une préparation et un entraînement régulier des forces de l’ordre et de tous les acteurs de la sécurité sont essentiels.

Ainsi, de nombreux exercices se déroulent régulièrement dans des lieux très divers tels que des écoles, des salles de spectacle, des établissements recevant du public,…).

Dans la même logique, un exercice aura lieu sur le site de Framatome, à Romans-sur-Isère (26), dans la nuit du jeudi 7 février au vendredi 8 février 2019.

Selon un scénario non connu à l’avance, il est prévu de simuler une crise sur le site de Framatome et la gestion de celle-ci par les différentes parties prenantes.

Cet exercice a pour but de tester les procédures, de renforcer la coordination entre les services et de rendre ainsi plus efficace encore la réponse opérationnelle mise en œuvre sur le terrain, au service de la sécurité de nos concitoyens.

Les riverains et les entreprises situés à proximité ne se sont pas concernés par cette simulation.

INFORMATIONS PRATIQUES CONCERNANT L’EXERCICE

L’ensemble des dispositions suivantes sont prévues :

Le périmètre immédiat du site fera l’objet de restrictions à la circulation à partir de 20h30. Les automobilistes sont invités à respecter la signalisation mise en place ainsi que les consignes des forces de l’ordre qui seront présentes sur place. Ce dispositif pouvant entraîner des gênes à la circulation, la population est invitée à ne pas s’approcher du lieu de l’exercice.

  • L’avenue de la Déportation entre les rues Denis Papin et Joseph Jacquard à Romans-sur-Isère sera fermée à la circulation à partir de 20h30 ;
  • Les entrées du Palais de la Foire et les accès de Framatome seront filtrés et réservés exclusivement aux participants à l’exercice ;
  • Les rues René Réaumur et Denis Papin pourront être ponctuellement fermées.

En outre, il n’y a pas lieu de s’inquiéter face aux éléments suivants, qui relèveront de l’exercice :

  • détonations pouvant faire penser à des armes à feu ;
  • survol de la zone par hélicoptère ;
  • utilisation des sirènes et gyrophares des véhicules des forces de l’ordre et des secours.
  • néanmoins, les sirènes du Plan Particulier d’Intervention (PPI) du site de FRAMATOME ne seront pas activées. En conséquence, si durant cette nuit, les sirènes du site devaient retentir, la population devrait suivre les prescriptions de mise à l’abri en vigueur en permanence.

En outre, pourront être visibles sur le site et Avenue de la Déportation :

  • de nombreux va-et-vient de véhicules de secours et des forces de l’ordre ;
  • de légères fumées ;
  • des tenues de type NRBC (combinaison et casque permettant la protection face à des risques nucléaire, radiologique, biologique et chimique (NRBC) et des tenues de protection diverses ;
  • enfin, certains participants à l’exercice pourront être grimés et masqués.

Le Préfet invite les riverains à poursuivre leurs activités courantes, malgré les quelques désagréments qui pourraient être ressentis durant cet exercice, à la fois classique et essentiel pour leur sécurité.