Entreprises, emploi, économie

Contenu

Etude socio-économique de l’INSEE sur les sites nucléaires du Tricastin et de Marcoule

 

Par l’activité qu’il génère directement ou indirectement le site nucléaire du Tricastin, élargi à celui de Marcoule, est au cœur de la problématique du développement économique local.

L’importance en terme d’emploi et de population concernée confère à ces établissements un rôle crucial dans la structuration du territoire où ils sont implantés et influe sur sa démographie et son aménagement.

Afin d’être parfaitement éclairé sur les caractéristiques et le fonctionnement de ce territoire complexe, le préfet de la Drôme a confié à l’INSEE la mission de conduire une étude sur l’impact socio-économique des sites du Tricastin et de Marcoule.

Lettre d’analyse de l’INSEE Rhône-Alpes n°188 - Décembre 2012 (format pdf - 739.7 ko - 08/02/2013)

Consultez la synthèse de cette étude sur le site de l’INSEE Rhône-Alpes

 

L’activité des sites nucléaires du Tricastin et de Marcoule soutient des secteurs diversifiés de l’économie locale, au sein d’un territoire maillé par un réseau de villes petites et moyennes.

Cette activité impacte directement et indirectement au moins 20 % de la population et de l’emploi de sept unités urbaines, Bagnols-sur-Cèze et Pierrelatte étant les plus importantes. EDF (production d’électricité), AREVA (soutien aux producteurs d’électricité nucléaire) et le CEA (recherche fondamentale et appliquée) ainsi que les entreprises sous-traitantes contribuent à une offre d’emplois stables sur le territoire, mais celle-ci ne correspond pas toujours aux ressources locales. Le chômage des jeunes reste important. Les déplacements domicile-travail se développent vers l’extérieur de la zone en direction d’Avignon et de Nîmes.

Définitions :

Emploi ou effet direct : nombre de salariés des établissements des groupes AREVA, EDF et CEA sur les deux sites du Tricastin et de Marcoule. Les informations ont été fournies par les établissements concernés.

Emploi ou effet indirect  : nombre de salariés employés par les établissements fournisseurs, sous-traitants et prestataires de services des établissements des deux sites. Les informations ont été collectées par une enquête auprès des établissements fournisseurs, sous-traitants et prestataires des deux sites qui en ont fourni la liste. L’enquête a été réalisée entre octobre et décembre 2011 auprès des 135 principaux établissements parmi les 775 fournisseurs et sous-traitants déclarés par les établissements des sites. Le périmètre géographique retenu pour les établissements concernés est celui des quatre départements, Ardèche, Drôme, Gard et Vaucluse.

Emploi ou effet induit
 : nombre d’emplois nécessaires pour satisfaire la consommation des salariés et de leur famille. C’est l’effet multiplicateur de toute activité économique.

Actifs au lieu de résidence
 : il s’agit des emplois directs et indirects ventilés selon le lieu de résidence des salariés.

Passage de l’emploi au lieu de résidence à la population concernée par l’activité économique des sites : la population concernée par l’activité économique des sites est composée de l’ensemble des personnes des ménages dont l’une au moins a été décomptée dans les emplois directs, indirects ou induits. Cette population est estimée au niveau communal à l’aide de la taille moyenne des ménages ayant au moins un actif.

Méthodologie :

Le territoire d’impact et sa zone de comparaison

Pour permettre la caractérisation du territoire d’impact, une zone de comparaison assez étendue a été obtenue :

  • en reproduisant la structure de la population par tranche de taille d’aire urbaine 2010 de la zone d’étude,
  • sur la base d’une sélection de communes, la plus large possible, appartenant aux régions Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes.

Ainsi, toutes les aires urbaines de moins de 15 000 habitants ont été retenues. Elles représentent, comme pour le périmètre d’impact, un cinquième de la population. Au total, la zone de référence comprend 1 809 communes et totalise près de 3 millions d’habitants.