Contenu

Depuis la détection du virus influenza aviaire...

 

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux et entraîne des mortalités importantes. Il est rappelé que la consommation de viande, foie gras et oeufs ne présente aucun risque pour l’homme.

L’influenza aviaire fait l’objet chaque année d’alertes lors des migrations descendantes à l’automne et montantes au printemps. Ce risque épidémique majeur pour les élevages de volailles demande la mise en place de mesures strictes de biosécurité en fonction du risque épidémiologique dans l’environnement.

Le risque épidémiologique fait l’objet de publication de communiqués de presse de la part du ministère de l’agriculture, lesquels sont répertoriés sur la page dédiée à l’influenza aviaire (cf le lien pour en savoir plus ci-dessous).

• Si le risque est indiqué comme négligeable, les élevages et basse-cours peuvent laisser leurs animaux aller dehors.

• Quand le risque passe à modéré, les élevages et les basse cours des communes reconnues comme potentiellement d’accueil des oiseaux migrateurs doivent confiner leurs oiseaux (cf carte des communes concernées ci-dessous). Le mieux est de les enfermer dans les bâtiments d’élevage. Les basse-cours peuvent être couvertes par des filets et l’alimentation et la boisson ne doivent pas être visibles du ciel. Certaines dérogations peuvent être demandées par des élevages professionnels au cas par cas du fait de risque au regard du bien-être animal des volailles, mais avec une réduction importante du parcours.

• Quand le risque devient élevé du fait de foyers en faune sauvage se rapprochant du département de la Drôme, les mesures ci-dessus sont étendues à l’ensemble des communes du département.

En parallèle de ces mesures en élevages et basse-cours, d’autres mesures sont prises dans les zones concernées par les mesures de restriction :

• interdiction ou limitation des rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
• interdiction ou limitation des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
• interdiction d’utilisation d’appelants.
• interdiction ou limitation des compétitions de pigeons voyageurs
• vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

La DDPP de la Drôme reste à disposition des détenteurs d’oiseaux et de volailles pour répondre à leurs questions.



Pour en savoir plus > https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

> Communes composant les zones à risque particulier (format pdf - 1.6 Mo - 29/11/2021)

> Affiche (format pdf - 131.9 ko - 13/11/2020)