La délégation territoriale de l’ANCT en Drôme

Contenu

Comité Local de Cohésion Territoriale en Drôme

 

Le Comité local de cohésion territoriale (CLCT) s’est réuni, en visioconférence, le vendredi 9 avril 2021.

 

L’année 2020 a vu la création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), qui est montée en compétence au fur et à mesure de l’arrivée de nouveaux programmes.
Le 1er octobre dernier, le préfet de département, Délégué territorial de l’ANCT en Drôme, a installé le Comité local de cohésion territoriale (CLCT).

La réunion du 9 avril, organisée par la DDT, a été l’occasion de faire le bilan des actions menées par l’ANCT en Drôme à travers la déclinaison des trois axes d’intervention de l’Agence :

  • Déclinaison territoriale d’un programme national
  • Mise en œuvre d’un contrat territorial ou d’un pacte
  • Accompagnement d’un projet sur mesure

Un rappel sur les objectifs et les attentes du programme « Petites villes de demain » (PVD) a été réalisé. 12 communes drômoises, regroupées en 10 candidatures, vont bénéficier d’un soutien financier et d’un accompagnement de l’État dans le développement de leurs projets de territoire.

L’ANCT locale trouve sa place et son rôle dans la Drôme.
L’action d’accompagnement « sur-mesure » est l’innovation de l’Agence. La DDT, chargée de la déclinaison de l’ANCT en Drôme accompagnera la démarche pour un approfondissement de la demande.
Cinq EPCI ont d’ores et déjà fait une demande d’accompagnement pour le CRTE et l’écriture de leur projet de territoire et douze communes ont sollicité une demande d’accompagnement.

Le « sur-mesure » c’est aussi les Appels à projet du plan de relance.
La DDT accompagne les porteurs de projets en organisant des réunions régulières et en sollicitant des partenaires tels que le CD26, le CAUE, le CEREMA.. ; mais aussi grâce aux architecte et paysagiste conseil de l’état. Les collectivités locales sont de mieux en mieux informées des possibilités d’accompagnement pour faire aboutir leurs projets, notamment avec l’outil « plan de relance » qui propose des niveaux d’aides exceptionnelles.