Contenu

22 juillet 2015 signature du contrat de ville de la communauté de communes Porte de DromArdèche

 

Le 22 juillet, après avoir visité les quartiers Clairval à Saint Rambert d’Albon et La Croisette et Rioux à Saint Vallier, Didier Lauga, préfet de la Drôme et Pierre Jouvet, Président de Porte de DrômeArdèche et Conseiller départemental ont signé le contrat de ville de la communauté de communes Porte de DromArdèche en présence des partenaires de ce contrat.

 

La politique de la ville désigne la politique mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficulté et de réduire les inégalités entre les territoires. Cette politique a été initiée, en France, il y a une trentaine d’années.

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine votée le 21 février 2014 met en œuvre une réforme du cadre de la politique de la ville en redéfinissant les quartiers prioritaires à partir du critère unique de concentration urbaine de pauvreté.

C’est ainsi qu’un nouveau quartier prioritaire émerge à Saint-Rambert d’Albon : le quartier Clairval.
La population du quartier Clairval à Saint-Rambert d’Albon représente 1 020 personnes.
La moyenne des revenus par habitant sur ce quartier n’excède pas 8 000€.

La ville de Saint-Vallier, qui a bénéficié jusqu’au 31 décembre 2014 d’un Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) pour le quartier Croisette/Rioux, n’est pas retenue dans la nouvelle géographie prioritaire mais, à sa demande, la collectivité a pu être placée en quartier de veille active par Monsieur le Préfet.

Cette réforme met au cœur du dispositif le portage intercommunal. Ainsi un seul contrat, traitant à la fois les spécificités de Saint-Rambert d’Albon et de Saint-Vallier, au titre de son placement en veille active, est conclu à l’échelle de l’intercommunalité.

Chaque contrat repose sur trois piliers : cohésion sociale, renouvellement urbain, développement économique et emploi, et privilégie les jeunes et la lutte contre les discriminations.
Le portage au niveau de la Communauté de communes prend ainsi tout son sens, le contrat de ville recouvrant différents champs d’actions inscrits au cœur du projet de territoire Porte de DrômArdèche 2020.

Le principe de co-construction du contrat de ville par la mise en place d’un conseil citoyen est en outre un gage de participation des habitants concernés dans le quartier prioritaire.

Un travail partenarial sous l’impulsion de la Communauté de communes Porte de DrômArdèche s’est mis en place dès l’été 2014, à partir de données chiffrées existantes, d’entretiens et de concertations avec et entre les professionnels et les habitants, mais aussi en réunissant les acteurs locaux sous forme de comités techniques et de groupes de travail.

Un document contractuel décrivant la situation du quartier Clairval et les objectifs poursuivis pour les cinq prochaines années, afin de réduire les inégalités entre les territoires et les populations, a été établi.
Il intègre également le diagnostic de territoire propre à Saint-Vallier et fait état du bilan du CUCS.

Des orientations ont été dégagées afin que les dispositifs de droit commun (qui s’appliquent à tous les territoires) puissent être également mobilisés.

La commune de SAINT VALLIER est concernée par une action en faveur de la revitalisation de son centre-bourg. Le projet de renouvellement urbain, en cours de construction, vise à mener une action globale et coordonnée de rénovation de l’habitat et de renforcement du commerce sur l’ensemble du centre-ville de Saint VALLIER.

Le contrat de ville a été travaillé avec l’ensemble des partenaires qui vont le co-signer : les services de l’Etat, le Conseil régional et le Conseil départemental, Communauté de communes Porte de DrômArdèche, la Caisse des dépôts et consignations, l’Agence Régionale de Santé, l’Inspection Académique, la CAF et Pôle Emploi, mais aussi le bailleur social : Drôme Aménagement Habitat.

La rédaction du contrat permettra jusqu’en 2020, dans le cadre du plan d’actions, de mobiliser l’ensemble des politiques publiques portées par les collectivités territoriales et l’État, et de prétendre à des crédits dédiés à ces quartiers prioritaires.

Découvrez le Contrat de ville Communauté de communes Porte de DromArdèche (format pdf - 4.7 Mo - 30/11/2015)