Conseils à la population

Contenu

19 février 2016 : levée de l’interdiction de la pêche dans les canaux de Valence

 

Point au 24 février 2016 :

Le 15 septembre 2015, un déversement accidentel de 2 500 litres de fuel domestique s’était produit dans le canal du grand charran à Valence.
Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS 26), dépêché sur place avait immédiatement procédé à des mesures de circonscription de la fuite. La ville de Valence avait fait procéder, par une entreprise spécialisée en hydro-curage, au pompage de surface des hydrocarbures.

Au regard du risque potentiel de contamination des espèces piscicoles, un arrêté préfectoral portant interdiction temporaire de la pêche en vue de la consommation et de la commercialisation de toutes les espèces de poissons sur l’ensemble des canaux de Valence avait été pris le 16 septembre 2015.

Considérant qu’il ne subsiste aucune trace visible d’hydrocarbure dans les différents canaux de Valence, que la pollution n’a pas entraîné de mortalité piscicole, l’arrêté d’interdiction temporaire de la pêche pris en septembre a été abrogé le 19 février 2016.

La levée de l’interdiction temporaire de la pêche en vue de la consommation et de la commercialisation de toutes les espèces de poissons sur l’ensemble des canaux de Valence a été prise au regard des avis favorables rendus en ce sens par l’office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) et la fédération départementale de la pêche.

Arrêté préfectoral du 19 février 2016 (format pdf - 62 ko - 24/02/2016)

Point au 16 septembre 2015 :
Hier, mardi 15 septembre, un déversement accidentel de 2 500 litres de fuel domestique s’est produit dans le canal du grand Charran à Valence.

Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS 26), dépêché sur place a procédé immédiatement à des mesures de circonscription de la fuite. La ville de Valence a fait procéder, par une entreprise spécialisée en hydro-curage, au pompage de surface des hydrocarbures.

L’office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) s’est rendu sur site dès hier soir pour constater l’étendue de la pollution et s’assurer de la mise en œuvre des mesures adaptées.

Au regard du risque potentiel de contamination des espèces piscicoles, un arrêté préfectoral portant interdiction temporaire de la pêche en vue de la consommation et de la commercialisation de toutes les espèces de poissons sur l’ensemble des canaux de Valence a été pris ce jour.

Consulte l’arrêté : arrêté préfectoral du 16 septembre 2015 (format pdf - 64.4 ko - 16/09/2015)

L’ONEMA procédera à des mesures d’analyse de l’eau et du sol en vue de lever l’arrêté préfectoral pris ce jour.

Il est interdit pour l’homme et les animaux de consommer des poissons pêchés dans les canaux de Valence.

Photo credit : Ça mord ? via photopin (license)